France : +33663393793 - Dubai : +971554166150 contact@menkor-aviation.com

La nouvelle est tombée le 4 novembre dernier :

Le 1er janvier 2021, c’est Olivier Andriès qui succèdera à Philippe Petitcolin au poste de directeur général du groupe Safran.

Comme le veut la coutume interne chez Safran, le directeur général est remplacé par le patron de la division phare, à savoir Safran Aircraft Engines, dédiée aux moteurs d’avions.

Quels changements pour l’aviation d’affaire ?

Ce n’est pas anodin pour notre domaine. En effet, un des objectifs du nouveau dirigeant sera de percer dans le nouveau marché de l’aviation d’affaire. On se souvient des difficultés importantes rencontrées par le groupe avec son moteur Silvercrest qui devait équiper le Falcon 5X de Dassault Aviation et le programme « Hemisphere » de Textron Aviation. Safran n’a à ce jour plus de client sur ce nouveau marché.

Qui est Olivier Andriès ?

Diplôme de l’École Polytechnique et de l’École des Mines de Paris, après un passage au ministère, puis chez Lagardère, Olivier Andriès intègre Airbus en 2000. En 2008, il rejoint le groupe Safran en tant que directeur général adjoint en charge de la stratégie et du développement. Il occupe différents postes de direction, défense, sécurité, hélicoptères, avant de prendre la direction du secteur des systèmes propulsifs, secteur représentant la plus grosse part du chiffre d’affaire du motoriste.

Aujourd’hui âge de 57 ans, Olivier Andriès possède une connaissance particulièrement fine des différentes activités du groupe. Elle lui sera évidemment nécessaire pour en relever tous les défis !